Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Mon Etoile, Prête-Moi Ton Oreille

En créant cet espace, je pense à laisser une trace avant le départ sans date. Peut-être demain, peut-être dans quelques années... Un lieu d'échange, un confident où je ne sais quand je lui rendrais visite, ni même pourquoi ?

Vous Avez Dit : Fête Des Mères

Publié le 30 Mai 2007 par Sév dans Vous Autres

anti_bug_fckC'est une horreur ! Dimanche encore jour de fêtasse. Une corvée ! La fête des mères. 
Il ne faut pas déroger à la règle qui est censée donc, ce jour là, montrer qu'on est bien la fille à sa mère et donc nous devons (devoir) offrir tout bonnement un cadeau. Il est sensé (encore) dire "je t'aime maman", eurk... ça pu la mitonnerie. Je me casse la tête savoir quoi offrir, pour faire mon devoir de bonne fifille. 
Un jour d'une de ses fêtasses, j'avais offert un dauphin (genre foirfouille) tout bleu tout brillant et ouvert "la prochaine fois convient avec tes frangines de me payer un voyage au lieu de ses petites babioles", oué...

Je n'ai pas envie d'offrir un cadeau a contre coeur, mais je vais le faire et hop une fleur toute simple le geste sera fait ! Et puis je ne vais pas donner une occasion de plus de me faire lyncher, je vais donc faire le mouton, faire semblant, avaler ma rancoeur.

On a qu'une maman, mais voilà, je ne peux aller contre mes sentiments. On a jamais eu d'affinité, nous sommes des inconnues l'une envers l'autre, nous faisons semblants et comme si et si je déroge à tout ça je vais m'en prendre plein la face et j'en ai franchement pas la force ni le courage.

Je ne sais pas ce que j'éprouve vraiment pour elle, parfois je me demande comment me considère t-elle ? C'est à mes yeux une inconnue, quand on se croise les regards se dévient, pourtant nous ne nous sommes jamais enyeulé, mais il y a des sentiments amers qui ne trompent pas. Je n'ai pas envie de puiser plus profond. Ses jours de fêtes m'emmerdent grave tout simplement.

Je me dis, si demain je venais à mourir, je ne regretterais rien en ce qui me concerne et je ne referais pas le passé. Il y a des choses dont tu ne peux pas aller contre et résister c'est du masochisme. Je me considère un poil maso mais je suis sereine quelque part par rapport à tout ça. Je n'ai jamais manqué de respect, j'ai toujours fait gaffe de ne pas blesser, j'agis comme si demain ne sera plus. je peux partir de ce monde tranquille...

myspace layouts, myspace codes, glitter graphics

commentaires

Sophie Chez Le Psy

Publié le 28 Mai 2007 par Sév dans Regarde et écoute

anti_bug_fckVous avez déjà été voir un psychologue, pédopsy, psychiatre ? Un psy... quoi. Ca fait bizarre de franchir la porte, de s'asseoir et de devoir déballer sa vie. Mattez donc ça !
Sophie Petoncule sait ce qu'elle veut... rire assuré. Hé oué, ça se passe comme ça, aussi zarbi. 

commentaires

Vous Avez Dit Hypocondriaque ?

Publié le 28 Mai 2007 par Sév dans Vous Autres

« J'ai mal ici, ce n'est pas normal, je dois faire de l'oedème et c'est sans doute dû à mon diabète. » Vous avez déjà croisé un hypocondriaque ? Vécu avec même ? C'est... stressant et je me demande d'ailleurs si ce n'est pas contagieux. Depuis des années, je me coltine toutes sortes de maladies, toutes (ou presque) y ont passé.

La personne rentre, vu sa tête, je me demande ce qu'elle a comme maladie aujourd'hui. D'ailleurs est-ce que je connais une autre tête d'elle ? NON... Je n'ose pas demander si ça va, je le demande même plus, puisque ça ne va jamais. De toute façon, je vais vite savoir ce qui ne va pas. À peine assise, hop là, vas y, raconte moi ta soit disant maladie.

Aujourd'hui c'est le ventre, voyons voir ce qu'on va bien trouver comme bébète. Ah oui, le cancer des intestins, pas mal. Punaise, on va bientôt lui couper un boyau, aie... J'ai comme mon ventre qui gargouille soudainement. C'est serré, anormalement oué et ça fait mal, il y a quelque chose de pas normal. Les docteurs ne voient toujours pas tout, il est important qu'il fasse une radiographie. Punaise, je me demande soudainement, combien de radio cette personne passe sur l'année, afin de voir si tout est normal ?

Cette maladie est contagieuse, à peine je me retrouve seule sans rien faire, ça m'arrive, donc sans mon amant d'ordi, que je me demande si c'est normal d'avoir autant mal au bide... et de là je me demande si je n'ai pas un truc qui se trame en douce. Je me vois déjà sur le billard, l'enfer, à l'hosto... STOP ! Ce n'est rien que mental ! Elle m'a refilé ses peurs, merci du cadeau. 
J'ai peur du noir, j'ai l'impression d'être aveugle, de ne plus voir claire, je suis oppressée. Petite on s'est aperçu de mon presbyte et ma myopie trop tard pour la guérir et on m'a lâché :  « Surtout, si un jour, tu ne vois plus rien, dis le moi, pas que tu sois aveugle », dans ma tête je me suis vu de suite sans lumière d'un coup et depuis je supporte plus le noir complet, il me faut toujours une petite lueur pour casser ce noir entier.

Les maladies mentales sont contagieuses, je pense avoir hérité de l'hypocondriaque ? Vite il me faut mon ordi, pour éradiquer ce mal.

myspace layouts, myspace codes, glitter graphics

commentaires

L'Emoi En Trop

Publié le 25 Mai 2007 par Sév dans Maintenant

Tu es prisonnier de toi-même dans ses moments là, le monde s'écroule, plus rien n'existe. L'intérieur qui se retourne, la douleur qui s'accroît, plus rien ne se contrôle, tout t'échappe.

Je ne peux laisser éclater tout ça à la fois sans hurler, sans savoir jusqu'où ça va me mener, je me tais. J'étouffe ce cri, qui ne souhaite que s'échapper. Je ne peux pas le sortir, je ne sais pas d'où il vient. De trop loin, pour être libre, je ne veux pas le laisser partir. Tout vient en douleur, en sanglot, toute cette tristesse, cette angoisse, ses peurs retenues refont surface. Je les sens venir brièvement comme un coup de canon qui m'abasourdit. Je ne peux que contenir en essayant de pas tout lâcher. Ce trop plein d'émoi me terrifie. Cette lutte me vanne.


myspace layouts, myspace codes, glitter graphics

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 > >>