Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Mon Etoile, Prête-Moi Ton Oreille

En créant cet espace, je pense à laisser une trace avant le départ sans date. Peut-être demain, peut-être dans quelques années... Un lieu d'échange, un confident où je ne sais quand je lui rendrais visite, ni même pourquoi ?

Plus Rien

Publié le 30 Avril 2008 par Sév dans Maintenant

 Il n’y a plus rien,

     Tout est bien loin,

          Intouchable,

               Impalpable,

                     Enfui

                          Dans l’oubli,

                                Se creuse la distance

                                     Et remonte l’absence,

                                           Il n’y a plus rien.

                                       Je me perds

                                   Dans cette colère,

                             Je la retiens,

                       Je ne sais d’où elle vient.

                Ce vide sans appel,

                     Juste elle qui traîne,

                          Une inconnue qui pèse,

                                Il faut que tu la taises,

                                      Je ne veux pas d’elle.

                                           Un vent froid,

                                     De milles éclats,

                                La foudre tombe,

                           La douleur inonde

                     Cette masse imposante.

                Lourdeur frappante,

                     Existence latente,

                          Rien n’a de sens,

                              Reste quelques traces,

                                    Plus aucune place,

                                          Ici et là,

                                                Encore je reste là

                                                     Sans savoir pourquoi.

                                                            Je ne veux plus croire,

                                                        Plus rien savoir,

                                                  Juste attendre le soir,

                                            Comme la fin du monde,

                                       Laisser passer ce temps,

                                   Où le jour tombe

                               Et s’éloignent les gens ;

                          Il n’y a plus rien,

                              Ni à espérer,

                                   Ni à oublier,

                                       Juste à calmer

                                            Toutes ces traînées

                                                 De déchaînés.

commentaires

Chut...

Publié le 27 Avril 2008 par Sév dans Au fil des rencontres

Je veux être un chat !

Tranquille la vie
commentaires

L'Hache Jetée

Publié le 20 Avril 2008 par Sév dans Vous Autres

 

                          Les secondes traînantes,

                     Un jugement en attente,

              Une seule place

         Autour de la glace,

   Celle d’une condamnée,

Plus rien à pardonner.

    De telles frustrations

        Données,

            Perdure l’intention

                Dans une incompréhension

                    Où se déchirent

                        Les cœurs battants.

                     L’envie de détruire,

                 Un dénouement

              Accessible ;

                Le plus évident,

                     La chose facile,

                          Une étrangeté

                               Froissée

                                   Tel un déchet.

                            Un effort,

                       Le nez dehors,

                  Grandir encore

            Sans broncher

       Avec la lâcheté.

          Un regard jeté,

               S’intègre la haine,

                     S’en suivra en chaîne,

                          L’incompréhension

                             De toutes confusions,

                                  De limites jamais eues,

                                     De blessures non vues.

                                 Reste la cible,

                           Le temps d’une évidence

                     Celle de l’existence.

Lâche

commentaires

Traverse

Publié le 17 Avril 2008 par Sév dans Maintenant

                           Je ne voudrais

                         Que tout se finisse,

                        Va t’en espoir

                           Complice,

                        Laisse entrevoir

                    Cette traînée

                De sombres éclats

            Entremêlés,

               Aussi minime

                    Soit-elle,

                       Dans cette abîme,

                          Elle donne des ailes ;

                        Douce caresse,

                    Disparaît la faiblesse,

                  Calme les peurs ;

                       Petite lueur,

                           Grandi les rêves

                               Et viendra la trêve.

                                    D’un regard baissé,

                                Sur un monde recroquevillé,

                             Se lèvent les images

                          Et défient tous les ages.

                         Une immortalité,

                            N’existe pas la réalité,

                                Ni rond

                                    Ni plat

                                       Ce monde,

                                           Trop long

                                               Et s’en va

                                                   Ce temps.

                                              Á Travers ces

                                          Défilés

                                       De vie,

                                   Décalée

                               Á traverser

                           Dans l’oubli

                   Une existence

              Qui ramène à l’absence. 

commentaires
1 2 > >>