Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Mon Etoile, Prête-Moi Ton Oreille

En créant cet espace, je pense à laisser une trace avant le départ sans date. Peut-être demain, peut-être dans quelques années... Un lieu d'échange, un confident où je ne sais quand je lui rendrais visite, ni même pourquoi ?

Un pas toujours

Publié le 11 Juin 2010 par Sév dans Maintenant

                          Rien ne stagne ;

                                Une marche en bagne,

                            Là où destination

                 Est d’autres façons

          De se chercher,

      Pour mieux se trouver.

              Sans aller

                     En un retour,

                             Le temps est lourd.

                               Je cherche

                        Á me tendre

                   La perche

              Et me rendre

        En secret

 Vers une destinée.

              Je vais avec la pluie,

                           Couvrir une peine enfuie ;

                                     Sur un nuage

                                           Tourner la page

                                                    Pour mieux voir

                                                           Cet orage

                                                                 Qui me fait tant ravage.

                                                         Le soleil

                                               Veille

                                       En douceur

                              Au fond du cœur,

                                  Sa lumière

                                         Est prière,

                                Sa présence

                           Relance

                    La vie,

            Celle d’autrui.

                  Sans un regard,

                       Je pars

                             Me retrouver

                                  Et Croiser une destinée.

 

 

commentaires

Et toi où ?

Publié le 9 Juin 2010 par Sév dans Maintenant

        Cet air de rien,

                Où n’est plus

                        Où l’est.

                               De quand je suis née,

                                        Je ne l’ai su.

                                                     Je suis en vain

                                             Là où tu ne peux

                                 Mon être atteindre.

                       L’ombre poursuit

              Ce que je tente d’éteindre.

     Un air détruit

             Une partie de vie

                    Et dans l’oubli

                           Je suis ce que je vis.

                                Quelques notes féminines,

                          Je suis ma famine.

                     De si loin ou d’ici,

             Je ne sais où aller.

                      Je cherche mon nid

                             Pour mieux me préserver,

                                        Garder…

                                              Un peu de ma vie.

                                                        Le fleuve n’en finit

                                                D’aller vers l’enfui,

                                         Pour n’être plus grand

                                 D’horizon infini.

                                         De peine

                                                 Être en chaine,

                                             De laine

                                     S’être en veine,

                              Chaleur

                      En cœur,

                 Peine

           Sans tienne.

 

 

sans
glitter-graphics.com

commentaires