Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon Etoile, Prête-Moi Ton Oreille

En créant cet espace, je pense à laisser une trace avant le départ sans date. Peut-être demain, peut-être dans quelques années... Un lieu d'échange, un confident où je ne sais quand je lui rendrais visite, ni même pourquoi ?

Avancer

Publié le 11 Septembre 2007 par Sév in Maintenant

Répéter sans cesse ses notes,
Elles enivrent ma tête,
Figent ce temps vide de sens.
Histoire, pensées, gestes, mots...
Recommencer encore.
Un pas suivant l'autre,
Les pensées s'enchaînent,
Je vais,
Je ne sais où.
Une empreinte sur cette terre,
En suivra d'autre derrière.
Avancer toujours.
L'allure traîne,
Chemin rocailleux,
Le sac lourd,
La pente glissante,
Les mains tremblent,
La fatigue gagne.
Mélodie qui se répète,
Ses notes possèdent ma tête.
Respirer, s'accrocher,
Fermer les yeux,
Tenir encore.
Avancer,
La tête baissée,
Atteindre cette finalité.
Jusqu'au bout souffler,
Sans but, ni arrivée.
Avancer...
Suivre cet instinct,
Peu importe la fin.

Commenter cet article

tietie007 15/09/2007 14:38

Highway to the Moon ...

Sév 15/09/2007 14:53

Oué.                                   

Ienovefa 14/09/2007 10:39

chaque fois que je reviens ici pour une petite pause lyrique, je découvre un bijou de simplicité et de sincérité... L'exactitude des sentiments exprimés et l'émotion présente en chaque instant dans chacun de ces textes. J'apprécie. Bonne journée et à bientôt.

Sév 14/09/2007 18:31

C'est mon étoile. Soirée bonne.                                     

BRONCHAL FERNANDO 13/09/2007 23:46

peu importe la destination seul importe le chemin tilk

Sév 13/09/2007 23:53

Oué.                                   

Alrisha 13/09/2007 23:43

Avancer la tête haute et laisser une belle empreinte sur cette terre.Bisous tout doux,Alrisha

Sév 13/09/2007 23:50

C'est ça. Nuit bonne.                                    

isabelle 13/09/2007 22:18

le chemin est sans fin, il est certes rocailleux mais parfois il est semé d'un doux gazon, lui même parsemé de coquelicots, en ce moment, c'est comme cela que je le vois, alors ferme les yeux et ouvre les à nouveau, tu les verras sans doute, tôt ou tard, joli poème.....bizzzz

Sév 13/09/2007 22:20

J'ai peur du noir.