Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon Etoile, Prête-Moi Ton Oreille

En créant cet espace, je pense à laisser une trace avant le départ sans date. Peut-être demain, peut-être dans quelques années... Un lieu d'échange, un confident où je ne sais quand je lui rendrais visite, ni même pourquoi ?

Des Gens Déjantés

Publié le 18 Novembre 2007 par Sév in Vous Autres

Hors du temps,
  Passe lentement, 
    Sans faire bruit.
       Les jours passants
         En silence,
         Tu fuis 
         Ces gens,
        Ce temps 
       Et tu penses
      Être hors de tout,
     Basculer pour un rien. 
      Ils sont tous fous,
        Tu pars loin 
        À L’abri de ceux
      Qui ne comprennent rien.
     Pour le peu
      Que tu dises, 
        Pas moyen d’être
         Comprise.
        Toujours paraître,
      Se taire,
     Jamais déplaire,
      Faire
       Comme ils disent. 
      Libre d’étaler
    Chacune des pensées ;
      Personne,
         Elles ne visent ; 
          Et pourtant
         Elles raisonnent
       Dans chaque oreilles. 
     Tous ces gens 
       Ne sont pas pareils,
         Mais rien n’y fait, 
           Continue à morfler ;
          Tout ne s’oublie pas,
         Que tu le veuilles ou pas.
       Avance
     Avec cet intérieur ; 
    Balance
      Les peurs.
       Il caille
        Où que j’aille,
        Tout le monde se taille. 
       Monde décalé,
     Où chacun
   Cherche à s’abriter 
Avec la peur du lendemain. 

Commenter cet article

danyboy 20/11/2007 21:25

çà me rappelle le film "un papillon sur l'épaule" bonne soirée bisous

Sév 20/11/2007 21:42

Je connais pas. Ah tient, vlà Domi...                             

Kinou 20/11/2007 18:59

Mon dieu que de désillusion passe dans ce texte... aussi jeune et déjà si décue par la vie... que c'est triste... la vie est pourtant belle malgré son lot de peine et de galère... mais il est si difficile de répondre à de tels mots...

Sév 20/11/2007 19:19

Non dédiou, il y a pas d'age pour morfler, ni pour crever, à chacun sa réalité.              

fredye 20/11/2007 13:56

merci de ton commentaire sur mon site, j'adore le tiens

Sév 20/11/2007 14:03

Rien de.                                     

francoise 20/11/2007 13:55

Avant, j'étais ainsi et je voyais le monde comme çà.Je luttais pour obtenir un tout petit bout de place au soleil, mais je  perdais toujours. A bout de force, j'ai cessé de me battre, de me débattre... J'ai accepté ce qui m'est échu. de l'apprécier.Le miracle peu à peu s'est installé, les gens, autour de moi, ont montré leur humanité, le monde et la vie sont devenues beaux.

Sév 20/11/2007 14:01

Cool.                                            

naejlou 19/11/2007 21:35

vrai de vrai ! pour quitter la route faut déjanter ;  bises ma choute . à bientôt

Sév 19/11/2007 21:47

lol... Je te choute.