Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon Etoile, Prête-Moi Ton Oreille

En créant cet espace, je pense à laisser une trace avant le départ sans date. Peut-être demain, peut-être dans quelques années... Un lieu d'échange, un confident où je ne sais quand je lui rendrais visite, ni même pourquoi ?

Faux Chez Eux

Publié le 14 Décembre 2007 par Sév in Vous Autres

La faute à si, la faute à la.
Faut bien trouver un coupable dans toutes ces histoires. Tu es là, sur le passage, cela tombe bien, je cherchais une bonne poire et tu fais bien l’affaire. Deux pions dans le tableau qui se bataillent et bien sûr ce n’est en rien de leur faute. Ils se déchirent, c’est la faute des autres, qu’est-ce qu’ils font là ces autres ? 
Faut bien qu’ils nous servent à quelque chose ces morpions et voilà si on ne s’entend plus, si tout casse, c’est de leur faute. Nous sommes vraiment trop vulnérables, pauvre de nous, nous avons rien avoir avec ce qui se passe. Nous nous sommes faits avoir ; Retournons d’avantage la situation, continuons à nous effriter, ce n’est en rien de notre faute.
Ils finiront bien par se ramener et nous couvrir de compassion, ils feront encore plus attention à nous. Plaignez nous, cherchez nous des excuses, vous servez bien à quelque chose, tout ce qui arrive est en rien de notre faute.
Le jour où on vous a pondu, on a pas capté que cet œuf deviendrait grand un jour, la charge en plus dans notre galère ! C’est la faute à Dame Nature, elle ne nous a pas prévenu que petit devient grand avec en plus à côté des besoins autres que les nôtres. Nous pensions recoller les morceaux de notre histoire qui paraissait fade à l’époque, avec ces petits bouts en plus. Qui auraient cru que ces soifs n’allaient en rien changer la situation, ils nous ont trompé !
Maintenant tout foire, c’est de leur faute, on peut continuer à s’effriter en toute tranquillité, ils méritent les pierres jetées.
 
Dans ce bordel, plus personne n’est à sa place, chacun se cherche des excuses, tout le monde se renvoie la balle.
Demain, cette histoire continuera comme si de rien était, ils auront recollé les morceaux ou bien encore ils continueront à se déchirer. Cela me fait penser à des gosses entrain de se batailler pour garder un joujou et peu importe les autres. On fera encore semblant. 
Toi, tu suivras nos humeurs, tu t’y feras. On se déchire, on casse et on recolle et c’est reparti. Tu fais comme si de rien était, tu te fais à la situation, tu restes bien sage dans ton coin. Tu les regardes se batailler, se déchirer, gueuler encore et après on s’aimera de nouveau, jusqu’à la prochaine tempête.
Tu dois t’accrocher, ne pas la ramener, surtout pas contredire et peu importe les débris que tu auras pris en pleine face et peu importe si tu as été au cœur de ce tourbillon.
Tu dois faire comme ci et pas autrement.

Commenter cet article

Luddo 26/12/2007 10:29

   Trop cool ton pêcheur de coeurs, mademoiselle "A oué" (laconique, non ?!). Beaucoup de choses écrites.... je vais prendre le temps de l'exploration... A bientôt peut-être.

Sév 26/12/2007 18:31

TôtBien.                                              

stephane 23/12/2007 16:13

comment ta u mon blog

Sév 23/12/2007 16:23

Ce n'est pas moi, c'est lui, va lui demander.                              

marie4liberte 17/12/2007 12:43

merci  pour ton commentaire  .je suis toute nouvelle sur le site  peux-tu me faire connaitre à tes amis pour me donner un petit coup de pouce pour démarrer   Merci beaucoup  ah! ai fait,  j'aime beaucoup ton blog  bisous  marie

Sév 17/12/2007 19:21

Ayé, ils te zieutent.                                           

naejlou 17/12/2007 12:41

mais faut fauter !! faute de quoi... quoi?  choute

Sév 17/12/2007 19:20

De te chouter !                                                   

JR 16/12/2007 00:17

C'est sûr que ton site est plus poétique que les pochettes de Manowar! D'ailleurs, j'aime bien. Je pense que dans la collection d'images que j'ai sur mon site, Manowar, c'est quand même les pires(!). Merci pour toute ta poésie et même si j'ai un site de barbare, j'ai aussi besoin d'une étoile parfois! merci de me l'avoir montrée.

Sév 16/12/2007 00:20

Rien de.