Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon Etoile, Prête-Moi Ton Oreille

En créant cet espace, je pense à laisser une trace avant le départ sans date. Peut-être demain, peut-être dans quelques années... Un lieu d'échange, un confident où je ne sais quand je lui rendrais visite, ni même pourquoi ?

Plus Rien

Publié le 30 Avril 2008 par Sév in Maintenant

 Il n’y a plus rien,

     Tout est bien loin,

          Intouchable,

               Impalpable,

                     Enfui

                          Dans l’oubli,

                                Se creuse la distance

                                     Et remonte l’absence,

                                           Il n’y a plus rien.

                                       Je me perds

                                   Dans cette colère,

                             Je la retiens,

                       Je ne sais d’où elle vient.

                Ce vide sans appel,

                     Juste elle qui traîne,

                          Une inconnue qui pèse,

                                Il faut que tu la taises,

                                      Je ne veux pas d’elle.

                                           Un vent froid,

                                     De milles éclats,

                                La foudre tombe,

                           La douleur inonde

                     Cette masse imposante.

                Lourdeur frappante,

                     Existence latente,

                          Rien n’a de sens,

                              Reste quelques traces,

                                    Plus aucune place,

                                          Ici et là,

                                                Encore je reste là

                                                     Sans savoir pourquoi.

                                                            Je ne veux plus croire,

                                                        Plus rien savoir,

                                                  Juste attendre le soir,

                                            Comme la fin du monde,

                                       Laisser passer ce temps,

                                   Où le jour tombe

                               Et s’éloignent les gens ;

                          Il n’y a plus rien,

                              Ni à espérer,

                                   Ni à oublier,

                                       Juste à calmer

                                            Toutes ces traînées

                                                 De déchaînés.

Commenter cet article

Sozo 24/05/2008 14:42

belle plume et quel univers!!! pourquoi cette tristesse amer???

Sév 24/05/2008 16:42


Va
savoir.                                 



pandora 08/05/2008 04:34

se fermer aspirer a la tranquilité

Sév 08/05/2008 21:02


Plouf
!                       


Erik 04/05/2008 17:04

J'voyais le mot rêver sur ton blog...alors quoi donc que j'pourrais rêver là ??? tiens...si une bise à Sev...c'est-y pas un beau rêve ça ?

Sév 04/05/2008 21:55


Ah
oué.                           


miriel :0091: 04/05/2008 13:49

Bon dimanche

Sév 04/05/2008 21:51


Hello.                         



camomille 04/05/2008 11:06

Bon dimanche Sév avec tout, ciel bleu, soleil et chaleur....

Sév 04/05/2008 13:40


Dim
bon.