Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon Etoile, Prête-Moi Ton Oreille

En créant cet espace, je pense à laisser une trace avant le départ sans date. Peut-être demain, peut-être dans quelques années... Un lieu d'échange, un confident où je ne sais quand je lui rendrais visite, ni même pourquoi ?

Vendre Á Tout Prix !

Publié le 1 Juin 2008 par Sév in Au fil des rencontres

Il y a des moments, de longs moments, où il serait mieux de rester cloîtré au pieu, sous peine que de mauvaises choses vous tombent dessus. 

Samedi, de la semaine dernière je décide d’aller chercher mes plaquettes anti-fourmis. Á peine en route, je décide au dernier moment, par un coup de tête d’aller à un autre supermarché, qui se trouve à six kilomètres de plus que celui que j’avais prévu d’aller. Je me dis : « aller soyons fous, je ne suis plus à quelques kilomètres prés ». En entrant dans le magasin, un mec qui était un commercial, me donne sa brochure, je n’y prête pas plus attention et je file remplir mon caddie.
En sortant du magasin, il me demande si je veux bien répondre à quelques questions pour son enquête. Ça ne me dérange pas, je ne suis pas à cinq minutes… C’est pour l’énergie renouvelable, il bosse pour une grande enseigne dont je ne citerais pas le nom… Et au bout de quelques questions sur le lieu où j’habitais, le mec me demande si je serais ok pour un devis qui prendrait pas plus d’une heure… Le rendez-vous est pris pour Lundi 18h30.

Comme nous avons en projet de monter un chauffage autre que le feu à bois, je me suis dit, plus on aura de devis, plus on aura le choix, mieux ça sera.

 

Lundi 18 h 30, je rentre du boulot. Á 18 h 45, nous recevons un coup de fil. Les démarcheurs arriveront dans une demie heure, donc un peu en retard. Ma grand-mère et moi, les attendons. Á 19 h 30, ils arrivent. Il y a un homme et une femme, assez jeunes et très élégants. Les présentations se font et vite nous passons à la visite des lieux. Le gars commence à défendre ses produits, économiques, efficaces… énergie propre, sans danger… bref tout pour nous plaire.
Nous sommes aussitôt en confiance et rassurées. Il nous demande ce que nous consommons en énergie pour nous chauffer sur l’année, on lui présente un rapide calcul, gaz et bois tout compris. Lui commence son calcul ingénieux avec son système d’air chauffant et tout le blabla… Il balance ces chiffres… Si nous acceptons l’installation, nous en sommes à 70 euros d’économies par mois rien que pour nous chauffer et en plus c’est une énergie propre sans risque d’explosion ni d’intoxication. Entre temps bien sûr, il faudra couper le gaz dont le prix ne cesse de flamber, pour ne plus avoir l’abonnement à payer. Donc plus besoin du gaz, ni du feu à bois.
Tout ça bien sûr quand nous aurons fini de payer la facture de tout ce système. Tout est fait pour nous rassurer, il n’y a aucun temps mort, ils ont réponses à tout et tout est mis en œuvre pour ne pas trop réfléchir…

 

Nous en arrivons au bout de deux heures, à la facture. Pour toute la maison chauffée, l’installation avec les appareils, garantis 2 ans mais qui ont une durée de vie de 70 ans, bien sûr… (Pourquoi ne pas les garantir à vie ?) Et en cas de soucis, nous avons un numéro services clientèle et encore mieux le démarcheur nous donne son numéro de portable, il sera dispo à tout moment… (Un numéro de portable est vite changé).
Nous sommes presque au paradis, une énergie propre, sans entretien, aucun risque, qui se manipule par simple télécommande et de plus une durée de vie assez longue…

Le prix tombe 15 000 euros, mais… attendez le mec tout d’un coup appelle son patron, à la foire il y avait encore une enveloppe de remise de dispo qui n’a pas été validée. Dans le portable, ça n’arrête pas, je ne comprends pas comment le gars peut en placer une…
J’ai pensé à l’émission de Julien Courbet aussi vite, ça m’a fait le même effet et je ne pigeais pas leur histoire de remise…
Le patron lui a raccroché au nez et va le rappeler… 2 minutes à peine il le rappelle et lui dit que c’est ok. Nous avons donc une remise de 20 %... soit 3000 euros.
Vous vous rendez compte ? Quel soulagement ! Nous l’avons échappé belle, le client qui devait l’avoir ne l’a pas eu car les travaux ont été annulés à cause de son installation électrique. Et entre deux leur portable n’a pas arrêté de sonner, ils sont même sorti un temps tous les deux, car soit disant pas de réseau…

 

Je voyais ma grand-mère quelque peu hébétée par tout ce qui se passe et je commençais aussi à ne plus y voir clair… Après une journée non stop de boulot, il était pas loin de 22 h, la fatigue pesait, nous n'avons pas soupé et les belles paroles pleuvaient à flot…

Soit… le prix baisse et la femme commence à présenter le projet de financement qui n’est en rien un crédit dit-elle. Là je leur dis : « C’est un crédit quand même ! » et ils continuent toujours l’un après l’autre, aucun temps mort, aucun temps pour réfléchir, ni se concerter ma grand-mère et moi… On était abasourdie… De plus toujours dans le même entrain, tout est possible, beau, aucun risque… Et entre deux nous avons tout pour être valorisées et charmées.
On en est a 190 euros par mois pour une durée de 5 ans mais ! Attendez ! Nous sommes pas imposable donc nous avons droit dés la première année à une remise de 50 %, ce qui allège considérablement la facture ! 150 euros par mois dés la première année…


22h30…
-     Vous avez quel age madame ?
-     73 ans, dit ma grand-mère.

-          Mince, il y a soucis, on ne peut pas, mais… votre petite fille peut se porter garant !

-          Ah oué, mais attendez, je bosse qu’à mi-temps, c'est une grosse somme ! De plus ce n’est pas ma maison !  

-          Ce n’est rien ça, votre grand-mère fait un virement automatique sur votre compte et elle paiera quand même moins cher si vous vous portez garant, car vous êtes plus jeune et ensuite vous avez 70 euros en moins à payer pour vous chauffer !

Donc si je refuse, elle va payer plus cher, je me dis sur le tas… On m'aurait dit que 2 + 2 faisait 0, j'aurais dit oui...
L
e gars nous dit : « Je vous demande d’être discret sur le prix, n’en parlez pas autour de vous, on ne peut pas faire ça à tout le monde, c’est du cas par cas. » Pas de soucis, comptez sur nous, on restera discret !

Aussitôt, tout en continuant leur baratin, ils me présentent le contrat et je signe comme une automate, aussi naïvement… Et ils partent toujours aussi aimablement.

 

Le lendemain matin, je me lève, la tête un peu moins embrouillée et je repense à cette soirée. Je n’étais en rien tranquille. En trois heures de temps, je me suis endettée pour 15 000 euros !!! Alors que ce n’est pas ma maison et que je bosse qu’à mi temps !

Ils devaient venir pour un devis et dés l’instant où ils ont franchi notre porte, ils avaient qu’un seul but, nous faire signer un bon de commande ! Tout était mis en œuvre pour…

 

Des films commençaient à arriver dans ma tête, si ma grand-mère décède entre deux, non seulement, je n’ai plus de toit mais en plus j’ai un crédit sur le dos… Je paie pour un truc qui n’est pas à moi ! La nana met une plombe pour s’acheter un cd et là en 3 heures de temps je claque 15 000 euros ! En rien ça me convient, en rien ce n’était moi ! Je me suis fait embobinée et dupée en beauté !

 

En allant au boulot sur la route, je pense ensuite à d’autres imprévus : si notre installation électrique ne convient pas à leur système, comment on fait ? Il est bien spécifié sur le contrat qu’ils ne sont en rien responsables de notre installation électrique ! Et si leurs machines tombent en panne après les deux ans de garantie ? On doit re-débourser 15000 euros ? Et qui dit que ça vaudra tant du mois en consommation ? La maison n’est pas tout à fait bien isolée, elle est ancienne, il y a des appels d’air… donc pour bien chauffer, il faut consommer plus !

Rien que de penser à tous ces imprévus je suis terriblement mal… Abasourdie, je m’en refous une tonne sur le dos… Je décide d’en parler à ma collègue qui aussitôt m’a ordonné de mettre fin à tout ça. Je retourne vite chez moi, chercher le contrat et je remplis le coupon d’annulation de contrat, aussitôt envoyé en accusé de réception.

 

Le soir même, le démarcheur me rappelle, car il vient me rendre les papiers que je lui avais fournis pour le contrat, bulletin de paie, facture, impôt sur le revenu. Je lui dis aussitôt, j’ai changé d’avis, j’ai mis fin à tout, car ça ne me convient pas. Il change vite de ton… « Vous vous rendez compte ! Vous passez à côté d’une offre avec remise ! Vous me faîtes plus confiance ! Je vais passer une mauvaise soirée à cause de vous » et blabla ça va encore durer 15 minutes ainsi au téléphone… « On va se quitter et je vous renverrais par la poste vos documents, je vais pas vous importuner plus puisque vous ne me faîtes plus confiance » et j’ai dit « OUI ! Au revoir », plus de sentiments… Quoi que je dise « que c’était une question de choix, mais aussi de temps de réflexion… » Il relançait de nouveau ses prix, son produit… Bref, tout pour vendre, du bourrage de crâne !

 

Demain, je renvoie une nouvelle lettre au cas où, bien détaillée, car je n’ai toujours pas l’esprit tranquille par cette affaire et… je n’ai toujours pas reçu les papiers qu’il devait me ramener le mardi soir même.

 

Si vous croisez à la sortie des supermarchés des commerciaux, juste pour une enquête ou un devis… Dîtes NON. Eux n’ont qu’un seul but : VENDRE et leurs techniques de vente ont de quoi assommer un éléphant. 

Un autre témoignage


Commenter cet article

bunny le chti 05/07/2008 09:42

salutalors les leçons de julien courbet serventil suffit d'une fois pour s'endetter à vie alors il faut réfléchirj'ai eu le même cas , je te dis pas la tête de la femme au bout de 3 heures de blabla quand je lui ai dit NON!bonne journée

Sév 05/07/2008 15:25


Il
suffit.                                             



daniel 27/06/2008 09:17

On se demande parfois comment on a pu se laisser surprendre !Y aurait-il un mystère dans nos têtes ?Ce matin sur mon blog je viens de marier Amour et PaixMatinée bonne

Sév 27/06/2008 17:43


Soirée
bonne.                        


citron vert 23/06/2008 08:24

ah oui là tu as eu le grand jeu , une vraie comédie burlesque , un baptême du feu pour toi ! Nous avons déjà eu cela à la maison mais c'était mal joué et gros comme le nez au milieu de la figure alors mon mari et moi on se marrait et on leur posait des questions techniques auxquelles ils ne savaient pas répondre.....au bout d'un moment on en a quand même eu assez de perdre du temps avec ses zozos et c'est vrai qu'ils sont collants et qu'ils ne lâchent pas même si on est pas décidé du tout ils vont jusqu'au bout de leur scène! alors c'est bien à toi de prévenir les autre : tu racontes bien . j'ai bien ri et surtout je suis contente pour toi que tu aies mis fin à ce forçage .

Sév 23/06/2008 14:24


Ah
oué.                                 



mikl 20/06/2008 00:44

Faut vraiment faire gaffe a tout ce démarchage, yen a de plus en plus et dans 95% des cas, vaut mieux tracer sa route. Surtout quand le prix immense, diminue petit a petit suite a toutes sortes d'imprévus et de remises en tout genre (mais reste conséquent) faites par des gros baratineurs. Pour ma part, rien ne m'est arrivé du genre, mais je pense qu'une règle a respecter est de ne surtout jamais rien signer le jour même (oulah j'ai trop regardé Courbet moi aussi ^^), parce qu'on se laisse trop vite influencer, surtout si ces pseudo-vendeurs (AKA : "arnaqueurs") vous speedent en blablatant de tout et de rien et en vous ventant les mérites (souvent inventés) de leurs trucs miracles. Puis aussi en parler avec les gens que tu connais, car leur économie (qui est peut être du pipeau, le mieux étant toujours de comparer) n'en est au final pas vraiment une, vu le prix de ce truc...
Heureusement de toute façon qu'il y a une durée de rétractation sur ces machins : la loi française a qd même quelques points (mouais).
en tout cas bonne continuation pour ton petit (enfin, pas si petit que ca) blog.

Sév 20/06/2008 01:15


Nuit
bonne.                                            



ness 17/06/2008 16:13

o la la, j'ai eu des frissons en lisant ton histoire je te jure, j'etais la derriere mon petit ecran, pourvu qu'elle signe pas, pourvu qu'elle signe pas... j'espere que tu vas recuperer tes papiers... t passee a cote d'une belle aranaque!

Sév 17/06/2008 16:24


Ho la
la.