Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon Etoile, Prête-Moi Ton Oreille

En créant cet espace, je pense à laisser une trace avant le départ sans date. Peut-être demain, peut-être dans quelques années... Un lieu d'échange, un confident où je ne sais quand je lui rendrais visite, ni même pourquoi ?

Là Verse

Publié le 21 Août 2008 par Sév in Maintenant

                                           Ces instants

                                        Indécis,

                                            De si grands

                                                Mépris

                                                   Appellent la vie,

                                             Dans le silence

                                        Tout à distance,

                                     Sans croyance.

                                 La quiétude

                                    S’en est

                                         Allée.

                                            Avec la solitude,

                                              L’inquiétude

                                          Réside ;

                                      De pensées

                                  Frigides,

                                      Autour

                                          Le vide

                                      Tourbillonne.

                                  Entre

                                      Le feu

                                            Et la glace,

                                                   Le cœur

                                                Déchiré

                                              Et lourd

                                         Résiste ;

                                      Rien

                                           Ne le tient,

                                                Tout

                                                   En crise,

                                               Peu

                                          Le brise,

                                     Creux

                                 De coups,

                                     Délaissé

                                         Sans panser.

                                                    Quelques pas

                                         D’ivresse,
                                    S'en va
                                La tristesse

                                      Et la douleur 

                                            Se verse,

                                         Avec froideur

                                       Le cœur
                                         Se berce.
  



Commenter cet article

Dy 02/09/2008 01:59

L'inquiétude de cette absente quiétude ne doit pas te tourmenter...cette quiétude viendra...

Sév 02/09/2008 20:21


Ah
oué.                                          



Gaelle 01/09/2008 19:45

C'est bien d'etre en vie... ON est sut cette cette,c'est pas pour rien,c'est pour vivre et accomplir des choses, rencontré des personnes.IL faut pas etre desoeuvré, lit le livre : un rois sans divertissements de Jean Giono, ca va peut etre te faire reflechir Severine. La question qui fait mal c'est : tu fais quoi de tes journées? Moi on m'a accusé de rien foutre, de pas avoir d'activités tout ca car j'avais quitté le systeme scolaire. Ok je n'allais plus en cours, mais ca veut pas dire que je fouttais rien de mes journées, que je ne vivais pas des choses, je sortais, j'allais dans les restos,j'ai meme bossé, j'ai fait des stages, visité des endroits.J'ai rencontré des personnes meme. Un gros con, pensait que j'étais 24h sur 24 dans ma chambre ! Il meritait une bonne claque ! ca c'est incroyable , les gens qui ne savent RIEN de nous et qui nous etiquette rapidement. IL faut connaitre quelqu'un avant de le jugé severement. Voila j'ai fini. @+ et prend soin de toi.

Sév 01/09/2008 20:41


Même dans une prison, on vit des choses. Le moment où je prefère vivre, c'est la nuit aprés minuit, quand tout est bien calme, où les gens
ne sont plus, là où le silence a ces échos, là où ton seul soupir devient caresse de ton intérieur.               



Alrisha 01/09/2008 14:25

Inquiétude, tristesse, douleur se déversent. Il faut résister.Bises Sèv, passe une bonne journée!

Sév 01/09/2008 21:03


Laisse
aller.                                                  



Michel 31/08/2008 22:58

SNIF !!!!!!!!!!!!!!!

Sév 31/08/2008 23:10


Tiens un
Freedent.                                           



Erik 26/08/2008 17:29

Casse la vitre !

Sév 26/08/2008 20:21


Aïe.