Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon Etoile, Prête-Moi Ton Oreille

En créant cet espace, je pense à laisser une trace avant le départ sans date. Peut-être demain, peut-être dans quelques années... Un lieu d'échange, un confident où je ne sais quand je lui rendrais visite, ni même pourquoi ?

Félix À La Maison

Publié le 5 Novembre 2008 par Sév in Au fil des rencontres

Mon LoulPlus une mietteou est rentré. Il était bien à la clinique, j’ai été voir son petit coin. Il était dans une cabane sous les lampes chauffantes avec de l’eau et de la viande, mais il n’avait pas encore décidé de manger. C’est encore tôt, il est sous l’effet de la morphine de ce matin et cela fait que 24 heures que l’opération est terminée. Et bien la première chose qu’il a fait en arrivant, c’est de sauter dans sa gamelle et manger et il en redemande !

Il est rassuré d’être rentré et je suis rassurée de le voir sans souffrance. Hier au soir, je n’arrivais pas à aller dormir, sa présence me manquait trop. Le soir, c’est lui qui vient me chercher pour descendre, c’est lui qui me réclame son pâté avant d’aller dormir. Je reste bien ½ heure avec lui dans la cuisine. On se regarde de longues minutes, on échange notre tendresse et dans le murmure de quelques mots, on va dodo. C’est notre rituel depuis bientôt 7 ans.

 

A la maisonHier au soir, j’appréhendais de descendre, de me retrouver seule face à son absence. J’étais mal de le savoir là-bas en souffrance, perdu loin de sa maison. Je ne savais retenir les larmes, qui faisaient ruisseau. J’avais mal de le savoir loin de moi, j’avais mal pour lui.

J’ai repensé à cette mésaventure, comme un film tout a défilé. Je pensais à une foulure, j’ai laissé passer et ça c’est empiré sans que je me doute que ça allait prendre une telle ampleur. Jusqu’au bout nous l’avons soigné, jusqu’au bout nous avons cru sauver sa patte et puis…

Il est toujours là, courageux et jusqu’à l’éternité je continuerai à l’aimer, car je l’aime encore plus. Avec toutes ces épreuves, mon amour pour lui est resté intact, il ne cesse de grandir, il me fait avancer et ne cesse de me surprendre. J’ai souvent peur d’aimer, peur de souffrir et de perdre, mais je ne peux vivre sans aimer… L’amour est plus fort que tout, il ne meurt jamais, il est beau et grand.

 Mon Loulou

Commenter cet article

Philippe 16/11/2008 09:26

Il a l'air d'aller beaucoup mieux. Bonne journée

Sév 16/11/2008 17:10


Soirée
bonne.                                          



Domi 15/11/2008 16:07

Oui, nous avons souvent peur d'aimer, de ne plus l'être. Pourtant c'est notre raison de vivre, mais il est parfois si difficile d'oser..."se laisser exister". Comme toi mes animaux me sont chers, ils font parti intégrante de cet Amour.Bizz

Sév 16/11/2008 00:50


Ah
oué.                                                



Cléo 14/11/2008 21:47

C'est vrai que lorsqu'ils subissent des épreuves on se rend compte combien on les aime et qu'on les aime encore plus. Moi ça me fait mal de le voir comme ça ton titi. Heureusement qu'il a ton amour.Bisous et caresses

Sév 14/11/2008 22:14


Heureusement.                                             



~~ Kri ~~ 14/11/2008 18:53

Plein de gratouilles à ce Loulou!

Sév 14/11/2008 21:45


Plein
!                                             



:0037::0038::0075::0076::0110::0091: 14/11/2008 08:23

hello et de tout coeur avec vous deux !!!!

Sév 14/11/2008 15:54


Salut ma
poule.