Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon Etoile, Prête-Moi Ton Oreille

En créant cet espace, je pense à laisser une trace avant le départ sans date. Peut-être demain, peut-être dans quelques années... Un lieu d'échange, un confident où je ne sais quand je lui rendrais visite, ni même pourquoi ?

Pourquoi changer ? Pour quoi ? Vers quoi ? A la place de quoi ?

Publié le 17 Décembre 2006 par Sév in Entre Nous

- Tu sais que n'importe quel comportement à une bonne intention, y compris se détruire... Quelle bonne intention as-tu quand tu cherches à te détruire par exemple ?
- Pour quitter quoi ? Pour aller vers quoi ?...
- Pour ne plus ressentir au fond de moi tout ça, pour ne plus avoir mal, ne plus penser
- Ça me libère
- D'accord, c'est très important ça
- En fait ce que tu recherches c'est ta liberté, une paix intérieure
- Oui
- Voilà ton but dans la vie, non ?
- Peut-être oui
- Tu voulais avoir un sens à ta vie, je trouve que ressentir un sentiment de liberté, se sentir soulagée et en paix est un but valable
- Qu'en penses-tu ?
- Oui
- Bien sûr, disparaître est un des moyens pour atteindre cela, mais il y a beaucoup d'autres moyens plus sympa et plus efficaces
- Non ?
- C'est sûr
- Acquérir la capacité de prendre de la distance est un des moyens aussi, ce n'est plus un but pour toi
- Pourrais-tu imaginer au moins trois moyens pour ressentir de la liberté intérieure, du soulagement ?
- Le web y contribue j'aime bien ce calme ou il y a tout le monde à la fois
- Ok, ça c'est un moyen. Un autre ?
- Je rêve beaucoup
- Oui, rêver, imaginer, écrire ?
- Quel autre moyen serait utile pour toi pour acquérir de la liberté, un ressenti de soulagement et de paix ?
- Tu disposes de beaucoup plus de choix de comportement pour la même intention d'apaisement intérieur
 
- Crois tu que c'est une maladie que tu as, ou une attitude acquise ?
- Ni l'un ni l'autre
- Je suis ainsi suite a des événements c'est tout, mais je ne considère pas ce que je suis comme une maladie
- Pas une maladie, ni quelque chose d'appris donc
- Ça fait parti de moi
- Et ça évolue avec le temps, c'est pas une maladie
- Suite à des événements, ce n'est pas des réactions apprises à la longue ?
- Ce sont des réactions, des sentiments, des pensées
- C'est un tout
- Oui, un tout qui se répète sans cesse
- Ça fait partie de moi
- Une sorte d'habitude acquise je dirais, qu'en penses-tu ?
- Peut-être
- Peut-être...
- En fait, il vaut mieux que toutes les pistes soient bouchées hein ?
- lol
- Car quand on a appris quelque chose, on peut apprendre autre chose, c'est dangereux... ça pourrait mener aussi à un changement...
- Oui voilà
- Et beaucoup de ton énergie est dépensée pour que rien ne bouge, donc...
- Non ?
- Je sais pas trop si mon énergie passe dans le non changement
- Elle passe surtout dans la survie
- Ton drame je crois c'est que tu cherches un apaisement intérieur, et qu'en même temps tu as besoin de te verrouiller
- La paix intérieure se trouve dans l'ouverture et un sentiment de liberté
- Et en même temps tu veux te replier et vivre sur tes acquis
- Au fond, ce qui te fait souffrir, ce sont des contradictions, qu'en penses-tu ?
- Y compris des contradictions avec ton environnement d'ailleurs
- Est-ce que cela éclaire quelque chose sur toi-même ?
- Non
- Ouf...
- J'avais peur que tu ouvres une quelconque brèche pour le moindre changement
- Heureusement je vois que tu es très habile, félicitations
- Habile à quoi ?
- Habile à esquiver la moindre piste de changement
- lol
- Tu es plus forte que toute la psychologie et la psychiatrie française réunie
- Ha ?
- Ah oui, tu as une forme d'expertise
- Personnellement, c'est plutôt à moi d'apprendre de toi
- Je comprends pas bien ce que je pourrais t'apprendre
- Plein de choses, par exemple l'art de construire un vécu douloureux, et de se verrouiller dessus 
- C'est utile de savoir comment se fabriquent les problèmes
- Je me fabrique les problèmes ?
- Je ne sais pas, qu'en penses-tu ?
- Non, du tout
- Et je n'ai aucun problème
- Bon, ça doit être ton destin alors, ou une réincarnation
- De ?
- Le principal c'est qu'il n'y ait pas de solution
- C'est sûr puisqu'il y a pas de probleme
- Voilà,
- Pas de plainte, pas de problème
- Souvent aussi, le "problème" c'est en réalité la solution...
- Alors je ne veux pas t'enlever ta solution qui te convient très bien au fond, non ?
- C'est clair ça me convient puisque je cherche pas à en changer
- Voilà, on est bien d'accord
- Vouloir changer quelqu'un contre son gré serait de la manipulation mentale
- Certainement
- Le gars de la manif voulait pas que les pompiers l'évacuent, en conséquence il a eu droit a des piétinements supplémentaires
- Donc là je t'ai mis dans une situation qui te préoccupe
- Comme quoi ça peut avoir des conséquences négatives, mais bon, chacun est libre
- Ah, je suis toujours curieux des êtres et de leur carte du monde...
- Tu sais, il existe des degrés d'aptitude au changement,
- Le premier degré c'est ne pas trouver qu'il y a matière à changer quoi que ce soit
- Avant de passer au second degré, il peut se passer des années... voir toute une vie...
- Combien de fumeurs ne veulent pas arrêter...et c'est leur droit
- C'est clair
- Au second degré, on veut et on ne veut pas, il y a balance... mais c'est déjà une évolution...
- Au fond, depuis 28 ans, tu es au premier degré de ton évolution... c'est à respecter
- Qu'en penses-tu ?
- T'as raison, j'ai rien à redire
- Je te mets juste en garde sur les conséquences qui ne peuvent aller qu'en empirant, car la nature est bien faite...
- Je vais récolter ce que j'ai semé
- Ainsi, parfois, en touchant le fond vraiment, un sursaut fait parvenir au second degré de l'aptitude à changer...
- Et parfois ce sursaut ne vient pas ou c'est trop tard
- Donc Sév, je te souhaite d'arriver au stade ou tu seras en balance : ''je veux changer'', et ''je n'y arrive pas''...
- Car alors seulement un chemin pourras commencer à se tracer à travers le chaos
- Ce chemin a jamais encore été commencé d'après tout ce que tu m'as dit
- Comment as-tu trouvé notre échange ?
- Sympa
- Oui, j'ai trouvé aussi
- Si tu remarques des changements inattendus et positifs dans ta vie quotidienne, ne manque pas de me le dire...
- Oui
- Parfois, après un échange psychologique, les gens remarquent des améliorations inattendues dans leurs relations, leur ressenti, etc.... c'est curieux
- Peut-être que la réflexion et la paix intérieure arrivent inconsciemment...
- Peut-être
- Peut-être oui...à bientôt, bises amicales Séverine
- A bientôt
- Bail bail
Commenter cet article

chris 17/02/2007 19:04

Ecoute-moi…Tais-toi…Imagine…Je suis grande,Je suis immense,Je suis gigantesque.Je vole sur les mondesJe suis de toutes les rondes.Toujours au creux de toi,Je suis l’air et le ventEt la libellule,Je me fonds et me prendsDans toutes tes cellules.Je suis tous les instantsEn chaque momentJe suis,Posée, humble et repue,Je suis belle et gaie,Toute gorgée d’AmourDans l’infinité tissée,Je suis… Et bien plus que ça,Je suis aussi l’humainQui t’ouvre le chemin.Je suis ta sentinelleQuand se prépare ton destin.Dans toutes tes victoiresEt tes cris de joie,Dans ce qui te plait,Au cœur de chaque espoir,Je suis ta bontéEt toutes tes caressesEt tes voluptés.Et pourtant je voleAu gré de l’infini,Je suis ici et là,Partout à la foisJe suis ?

Sév 17/02/2007 19:18

L'émotion émeute l'émoi.