boite a souvenirs

Publié le 18 Octobre 2020

"Le souvenir, c'est la présence invisible."

Victor Hugo

Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Boite à souvenirs

Repost0

Publié le 4 Octobre 2019

💕  On devrait
barbouiller d'enfance sa vie entière,
la garder dans cette belle lumière,
l'éclabousser encore des années après
avec cette lampe magique.


Conserver l'éclat des émotions,
des émerveillements aux genoux écorchés vifs,
le goût du caillou porté à sa bouche,
le goût des étoiles portées à ses rêves.
Nous avons tant à perdre
en perdant l'enfance.
Et tant l'ont déjà perdue. 💕

Jacques Dor

Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Maintenant, #Boite à souvenirs

Repost0

Publié le 1 Mai 2007

Je me souviens de ce temps où ces gosses jouaient à la corde entre eux. La récré, je la trouvais d’un ennui… Je comprenais pas comment on pouvait s’amuser à sauter au dessus d’une corde durant toute une pause et brailler par dessus tout. J’aimais retrouver durant cet instant ce coin d’escalier, un peu en retrait, assez pour me cacher et ainsi attendre la fin du spectacle à non sens. Un coup de sifflet et hop tous en rang, deux par deux, vive les fin de file au nombre impair.
J’enviais ceux du fond de la classe qui pouvaient ainsi échapper de quelque peu à l’attention du prof. Chaque année, j’avais le droit à la première place, au premier rang, sous prétexte que je portais des lunettes. Moins cool pour rêver en paix quand t’as toujours le prof qui passe et rapace.
J’ai toujours détesté l’école, ce lieu où je comprenais pas l’intérêt d’être et le pourquoi.

Là où tout semble carré et d’une froideur… Là où les regards se croisent sans cesse. Là où les gosses s’envoient tout à la figure. Là où tu marches droit sous peine d’être le vilain petit canard. Là où tu fais comme ci et pas autrement. L’école de la vie c’est pour quand ?

Je suis quelque part.

Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Boite à souvenirs

Repost0

Publié le 31 Janvier 2007

Assise, sur le carrelage juste à coté du tourne disque, dans un coin, j’aimais ainsi flâner sur un air de Clayderman, celui qui a su me faire voyager. Je me souviens encore de la pochette, il était sur son banc devant un piano noir et était de rouge vêtu, le titre était Couleur Tendresse, début des années 80. J’étais en admiration devant cette boite à musique. Elle me transportait, me faisait rêver… Plus rien existait en sa présence. Ses mélodies m’envahissaient de tout mon être. Ses notes raisonnent encore comme lui seul peut le faire, à travers elles, défilent un univers a part… je ne peux m’en lasser.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Boite à souvenirs

Repost0