vous autres

Publié le 10 Août 2017

Plonge dans la curiosité et l'émerveillement de l'enfance. La vie t'enverra de belles surprises. (Christian Fortin Auteur, Canada, Richelieu, 1968 )

Plonge dans la curiosité et l'émerveillement de l'enfance. La vie t'enverra de belles surprises. (Christian Fortin Auteur, Canada, Richelieu, 1968 )

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 28 Juillet 2017

"C’est difficile de converser avec quelqu’un
qui vous connait autant
sans qu’il ne se mette à vous abreuver
de ces lourds conseils d’ami.
On a l’impression d’être pour lui
un vieux livre annoté. La vie serait bien
triste s’il n’y avait pas de ces rencontres
spontanées qui arrivent n’importe où
sans crier gare durant un souper
chez des amis. Sur le quai d’une gare.
Au coin de la rue.
Et cela peut débuter par un sourire
comme par un malentendu.
On se croit, un bref moment, adversaires
pour se découvrir, pas longtemps après,
une sensibilité toute proche.
On se met à causer alors d’égal à égal.
Ce genre de rencontre ne commence
jamais par bonjour. On garde l’impression
d’une conversation qui a débuté bien 
avant ce moment-là. On trouve un endroit
discret pour se raconter des choses qu’on a
toujours gardées secrètes pour la famille
comme pour les amis.
Puis on se quitte sans se dire au revoir.
Et c’est toujours mieux ainsi."

D. Laferrière

L'art de parler à un inconnu

Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Au fil des rencontres, #Maintenant, #Vous Autres, #Entre Nous

Repost0

Publié le 28 Juin 2013

Évidemment que je déteste Nöel, ses jours de fêtes m'emmerdent grave, mais cela ne les empêche pas d'être là, il faut donc bien s'y faire et tant qu'ils sont là c'est que la vie est là aussi. 
Je vais en rajouter en passant cette chanson. J'aime bien les Poppys, longtemps je les ai écoutés ado, ça m'arrive de repasser leur disque, donc soyons fous remettons-en une couche. 

Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Regarde et écoute, #Vous Autres

Repost0

Publié le 28 Juin 2013

Tu te penses à l'abri de ça ? Si nous pouvions prévoir cette dérive, le mot "folie" n'existerait plus. On peut bien sûr se mettre toute sorte de rustine, mais un jour le chemin étant trop rocailleux, ça pète. La route n'est jamais droite, même avec un minimum de précaution, ce tournant peut être trompeur. Cette situation te submerge, tu perds tes moyens, les angoisses t'envahissent, c'est le grand vide. Tu ne contrôles plus rien. L'être humain est de ce qu'il y a le plus d'imprévisible dans ses pensées et dans ses actes. Sa conscience ou son inconscience ?

 

 

La Folie Arrive Vite

Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Au fil des rencontres, #Vous Autres

Repost0