Publié le 21 Janvier 2009

                         En dormant,

                   J’ai pensé

              À toi.

   Je ne connais

         Qu’un contre jour,

                 De cette image

                        Qui se dessine,

                                 Devant un blanc

                          Quelques contours

                    Apparaissent,

                Mon regard

          Les caresse.

                 Le jour se lève,

                         Tu es là

                             Dans ce rêve,

                         En dormant

                   Je l’ai vécu.

                       J’aurai voulu

                               Encore

                                    Longtemps

                                       Contempler

                                            Ce corps

                                                Si parfait

                                                    Et tant aimé

                                               Garder

                                            Ta présence

                                       Dont la chaleur

                             Me réchauffait

                      Le cœur.

                             Éveillée

                                   J’ai rêvé

                                          De toi.

                                    Un ange

                             M’a prise

                   Pour cible,

                          Un être

                                Sans ciel,

                                        Sensible,

                                              Invisible

                                                    Et bien réel.

                                         L’essentiel

                                   Est

                           Et restera

                  À jamais.

De près l'ange 

Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Au fil des rencontres

Repost0

Publié le 14 Janvier 2009

Je dois déballer mon inculture, une demande faite de la part de mamalilou qui m’a taguée.

L’univers est tellement vaste, ce qui nous entoure évolue à chaque instant, tout le temps l’être humain aura à apprendre le long de sa vie, à différent niveau de conscience.

La vie est là pour nous donner des enseignements, une vie tout entière ne peut suffire à explorer ce qui existe ou à exister. Il y a plusieurs domaines, différentes branches à cultiver, aussi multiples que le nombre de planète.

Au collège, j’avais 05/20 a peu prés en français, apprendre pour apprendre, je ne vois pas à quoi ca sert, un jour au lycée un prof m’a dit : « lis tout ce que tu as envie de lire, même un article de journal aussi banal qu’il soit, peu importe si ce n’est pas du Baudelaire ou autre grand écrivain, mais lis tout ce que tu aimes ». Á partir de là, je me suis intéressée à la lecture, chose qui me reboutait trop avant. Lire pour lire, ce n’est pas mon truc et deux ans après en passant mon BEP j’ai eu 16/20 en français.

Mon inculture est là où les sentiments ne sont pas.

Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Les Tags

Repost0

Publié le 12 Janvier 2009

                                   Sur un sol gelé,

                           La pluie se fige.

                  Dans un ciel tombé

             De vertige,

        Un gris apparaît.

           Le corps froid

                   Traverse

                         Sous les pas

                              Une averse,

                    Foudroyé le temps

              D’une gelée.

                Ton absence

                     Ramène

                         À la mienne,

                 Une présence

             Dans la souffrance.

                Le cœur se divise

                      À compter,

                          Á Désaimer ;

                               Désunir

                                  Et détruire.

                               La douleur paralyse

                            L’instant de vie

                     Á s’effacer

            Dans la discrétion

        Sans l’abandon.

           Le temps des vies

               S’arrête,

           Le monde

       Ne fait que paraître.

              L’envie

                  De disparaître

                      Enfuit

                         Les vies

                             De ces gens

                                 Fantômes.

                                Plus personne,

                             Un gouffre

                     Où souffle

               Un air glacé,

                   Dans un intérieur

                      Fracassé,

                    Le cœur

                  Brisé.

               Un lien

                  Tient

                         Même

                              Bien loin.

                      L’eau glacée

                Reste figée

                    Et mon cœur

                         Dans la douleur,

                       Lourd,

                           Cogne

                               Et grogne,

                       Il bat encore

                 Quand bien même

            Je dors,

                 Toujours

                        Il aime.

 


Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Maintenant

Repost0

Publié le 8 Janvier 2009

Je ne comprends pas pourquoi je me laisse toujours avoir…

Pourquoi je suis toujours entourée de personnes qui abusent de ce que j’aime ? Pourquoi je ne vois jamais rien avant ?? Devant la personne, je cède, j’ai plus mes esprits, je suis automate, je n’arrive pas à lutter et je m’en rends compte seulement après, j’ai tellement mal…

Pourquoi je n’arrive pas à me défendre ? Pourquoi je n’arrive pas à dire non ? Pourquoi je n’ai pas confiance en moi ? Pourquoi j’ai peur des gens ? Je sais que je ne mérite pas tout ça, mais je n’arrive pas à éviter tout ça, je ne vois rien venir, je ne sais réagir ! Je ne comprends plus comment je suis, ni les autres pourquoi ils font ça ? Je mérite quand même autre chose que d’être traitée comme une sous merde, bordel !?


Je pleure ma douleur, je suis anéantie, j’ai mal à en crever, j’aimerais quitter cette vie et en même temps je ne peux abandonner les personnes que j’aime.

J’aimerais vivre en paix sans que les gens m’emmerdent ou abusent de mon amour et de ma personne, mais je n’y arrive pas et je me retrouve toujours dans des situations compliquées où ce n’est rien que pour ma yeule, où la manipulation est reine.

J’aimerais crier mon ras le bol, me sentir moins seule et être comprise. J’aimerais savoir vivre en paix, respirer en toute liberté.

Je ne sais pas comment vivre, je ne sais voir la vie autrement, je suis renfermée dans un trou noir et j’ai mal à en crever. Le monde est trop compliqué, je voudrais aimer sans que les gens abusent de cet amour, j’aime trop pour ça et le monde est un rapace affamé.

J’ai souvent envie de me cacher et de mourir dans ces instants, mais je ne peux pas, j’aime la vie et l’amour est plus fort que tout. J’aimerais être aimée comme j’aime, ressentir l’amour tout simplement sans artifice autour, sans attente, sans demande, sans limite, l’amour qui vient tout seul.

J’aimerais savoir vivre. 

Par terre


Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Vous Autres

Repost0