vous autres

Publié le 29 Octobre 2020

Victor Hugo a dit : Quand on est au pied du mur, impossible devient possible. 

Et Joseph Campbell : Trouves en toi où est la joie, et la joie vaincra la douleur.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Vous Autres

Repost0

Publié le 31 Juillet 2020

« Pour tous ceux qui ont peur, qui sont solitaires ou malheureux, le meilleur remède est à coup sûr de sortir, d’aller quelque part où l’on est entièrement seul, seul avec le ciel et la nature.
Car alors seulement et uniquement alors, on sent que tout est comme il doit être. Les hommes sont heureux dans la nature simplement belle.
Aussi longtemps que cela existera et c’est sans doute pour toujours, je sais que dans n’importe quelles circonstances, il y aura aussi une consolation pour chaque chagrin. Et je crois fermement qu’au milieu de toute la détresse, la nature peut effacer bien des tourments. »

Ces quelques lignes sont issues du journal de Anne Frank , en pleine guerre mondiale, alors qu’elle n’a que 15 ans !
Ce genre de témoignage appelle l’humilité, la sagesse et l’introspection, non ? ❤️

Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Vous Autres

Repost0

Publié le 22 Mars 2020

Rédigé par Sév

Publié dans #Regarde et écoute, #Maintenant, #Vous Autres

Repost0

Publié le 12 Janvier 2020

« Tu étais habillée comment ? »
Les personnes présentes à l’action et donc photographiées ici portent le témoignage d’autres victimes dont nous avions recueillie la parole durant plusieurs mois en amont de l’événement.

La plupart sont habillées avec des vêtements similaires à ceux décrits dans les témoignages.
Crédit photo : Caen Street Photography

« Tu étais habillée comment ? » est la première question que l’on pose à une femme victime de violences sexuelles.

Durant plusieurs mois nous avons recueilli de nombreux témoignages de victimes de viols ou d’agressions sexuelles ainsi que la description de leurs vêtements au moment du drame.

A travers cette action nous avons voulu montrer que ce n’est jamais la faute de la victime, que les vêtements n’y sont pour rien, que les préjugés doivent cesser ainsi que le rejet constant de la faute sur les victimes.

Ce samedi 11 janvier, nous avons porté des vêtements similaires à ceux portés au moment des faits par ces femmes violées, agressées. Elles étaient en combinaison de ski, en blouse d’hôpital, en mini-jupe, en robe de soirée, en jogging, etc...

Le seul responsable c’est le violeur.

Collectif Soeurcières

Voir les commentaires

Rédigé par Sév

Publié dans #Vous Autres, #Au fil des rencontres

Repost0